Anim’Est 2018, LA convention étudiante du Grand Est. 1/2

Anim’Est 2018

Par où pourrait-on commencer tellement cet événement est important pour cette ville de Nancy. Présentons d’abord ce qu’est Anim’Est mais pour présenter Anim’Est, il faut passer par la case associative.

Premièrement, Anim’Est est une association loi 1901 à but non lucrative. Elle fut créée en 2003 par l’École des Mines de Nancy et rejoint par TELECOM Nancy dès la deuxième année. C’est une convention basée sur la culture japonaise et tout ce qu’elle entoure dans son ensemble.
Au fur à mesure des années, la convention est devenue un événement incontournable de l’Est de la France. Elle réunit annuellement 8000 visiteurs depuis quelques années durant un week-end de novembre au Centre Prouvé.

Maintenant qu’on a expliqué brièvement ce qu’est Anim’Est (n’hésitez pas à en apprendre plus sur leur page Wikipédia), allons sur cette édition 2018 !

Bannière de l’événement Facebook.

L’édition 2018.

L’édition qui s’est déroulée cette année était assez spéciale, car si vous avez bien suivi, c’était les 15 ans d’Anim’Est. Il fallait donc s’attendre à ce que l’événement soit une réussite.

C’est donc armés de leurs t-shirts violets, de leur bonne humeur ainsi que de leurs compétences que les bénévoles ont préparé l’événement toute une année. Arrivé le samedi matin, on remarque toute cette équipe dynamique, prête à en découdre durant tout un week-end.

Boutiques et jeunes créateurs.

Durant le week-end nous avons pu découvrir des stands tout aussi incroyable les uns que les autres comme les boutiques Atout Manga, Akiba Station qui sont assez classiques (vente de mangas, figurines, posters, calendriers etc…)
Mais nous avons aussi découvert des stands de jeunes créateurs comme Kudnalla qui proposait des toiles acryliques, Fanelia avec ses tableaux et illustrations ou encore Hysnor avec leurs gravures à la main sur différents types de verre (avec pour thème l’univers du Manga).

Animations et invités.

Mais Anim’Est ce n’est pas seulement des boutiques ainsi que des jeunes créateurs. C’est aussi des associations et des invités venus du pays tout entier  pour rencontrer leurs fans. Mais allons déjà du côté des associations.

En passant par le Karuta de l’association Senyu, tout en faisant un crochet par les jeux de la Gaijin Team mais en faisant un détour par Le Dragon d’Enoshima et son Mah-Jong, Du Dance Dance Revolution (jeu musical), des jeux de cartes, des jeux de plateaux, des quiz, des jeux de mémoires, des blind test et j’en passe…

Les reproches faits par les visiteurs des éditions précédentes ont été entendus par l’équipe qui s’est démené pour corriger cela.

Les visiteurs nostalgiques des dessins animés des années 80-90 n’ont pas été oubliés non-plus. En effet, des comédiens de doublage comme Philippe Ariotti (Piccolo, Freezer, Kaa le serpent et bien d’autres) et Vincent Ropion (Nicky Larson, Spirou etc…) ont répondu à l’appel de l’Est de la France. Pour en ajouter, nous avons aussi eu le droit à l’emblématique chanteur des génériques de Pokemon, Jean-Marc Anthony Kabeya, Ganesh2 ainsi que d’autres…

Vincent Ropion, Philippe Ariotti et une membre de l’équipe.


Jeux vidéo.

Finissons cette première partie en parlant d’une activité qu’on n’a pas évoqué dans cette article mais qui était bien présente, les jeux vidéo !

Ce qui est bien avec le choix des associations de jeux vidéo mis en place à Anim’Est, c’est que la plupart des visiteurs s’y retrouvent. Passons d’abord par le côté Super Nintendo, Mega Drive etc… L’association Warp Zone. Son équipe était présente une nouvelle fois avec tout son matériel rétrogaming, leur bonne humeur, leurs quiz ainsi que leurs goodies 3D (imprimés par Conceptify).

S’en suit ensuite l’association NTSC, spécialisée dans les jeux de combats. Présente depuis longtemps, elle se démarque par ses tournois avec un niveau élevé sur des jeux récents comme ancien. Mais bien sûr, ce n’est pas que du tournoi, il y avait aussi des postes libres pour pouvoir jouer tranquillement.

Finissons ce côté jeux vidéo avec un phénomène de plus en plus ancrée, l’e-sport. Et pour se faire, l’association Lorraine E-Sport est présente depuis quelques années pour amener cette partie du jeu vidéo. Des sessions de jeux sur Quake 3, de l’HTC Vive, des tournois  e-sport comme Rocket League, tout y passe !

Vous pouvez retrouver l’intégralité de tous les exposants ici.

Concernant les animations dans les amphithéâtres, vous pouvez retrouver tout ceci dans la partie 2 !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *