Barcraft The Achievement – Rencontre avec l’un des gérants.

Dans le boulevard Jean Jaurès à Nancy, une entreprise du genre nouveau est arrivée dans l’est de la France, un Barcraft. Nous avons décidé d’aller voir de plus près ce que c’était avec une interview d’un des responsables de l’entreprise.

 

Logo situé à l’intérieur du Barcraft.

DN : Bonjour et bienvenue pour une nouvelle interview. Aujourd’hui, on interviewe un des responsables du Barcraft, on vous laisse vous présenter à nos lecteurs et présenter le Barcraft.
JB : Moi c’est Jordan Bour, mon frère qui travaille avec moi s’appelle Jérémy et il y a Alexis qui est un ami à moi que je connais depuis très longtemps. On a créée la société en février 2016 et on a ouvert le 20 octobre 2016.
Donc un barcraft, c’est un bar classique sur le thème des jeux vidéo. Ça va reprendre tous les codes d’un bar mais le thème va être justifié par la présence de deux-trois consoles, de la borne d’arcade et des ordinateurs au rez-de-chaussée.

À côté de ça, on organise des tournois de jeux vidéo, des événements qui tournent aussi bien autour du jeu vidéo que d’activités geeks. Après c’est ultra large c’est pour ça que j’emploie ce mot-là, cela peut être aussi bien du jeu de société, qui pour moi reste quand même un petit peu geek ou du Loup-Garou qui est un mélange entre jeu de société et jeu de rôle.

Vue d’une partie du Barcraft.

DN : Les Loups-Garous de Thiercelieux est un jeu qui marche très bien en plus.
JB : A vrai dire je ne sais pas pourquoi ça marche aussi bien. On a même trop de monde : Sur les 10 sessions, la première c’est un groupe à plus de trente personnes et autant c’est compliqué. Mais oui déjà la dernière fois on avait séparé en deux.
Autrement des soirées à thème du type Disney. Beaucoup de types de soirées différentes donc on essaye vraiment d’atteindre un maximum de personnes et pas uniquement la clientèle du jeu vidéo.

DN : Qu’est-ce qui vous a poussé à monter ce type de projet ?
JB :
Tout le monde nous demande ça et c’est un peu triste parce que pas grand chose finalement.  C’est marrant parce que chaque fois qu’on a fait le PEEL avec Alexis, on a eu un milliard de cocktail de réseautage.
Un cocktail de réseautage c’est super. T’es dans un cocktail, t’as trente personnes qui sont invitées, des gros chefs d’entreprise, des personnes de média très connus. Et le but c’est de se balader, de parler avec les gens pour avoir des contacts. C’est la magie du monde de l’entrepreneuriat.

On est sorti du master avec Alexis, nos études ne nous plaisaient pas spécialement et le boulot qui en ressortait non plus. On a cherché des choses à faire. Après oui, on avait quand même envie de créer une entreprise, mais on n’était pas en mode « On a envie d’être entrepreneur toute notre vie ».
On avait juste envie de créer un truc que l’on trouvait bien et en en discutant tous les mois, on est arrivé sur le sujet du Barcraft. On aimait beaucoup les bars, on jouait également aux jeux vidéo et ça se développait en France depuis quelques années. Et vu qu’il n’y en avait pas ni à Metz ni à Nancy, on a finalement décidé d’en créer un.

Vue d’une partie du Barcraft.

DN : On est légèrement excentré du centre-ville. Qu’est-ce que vous pensez de votre positionnement et comment cela impacte sur la clientèle ?
JB :
Il y a des aspects positifs et négatifs, je vais premièrement commencer par le négatif. Déjà, on n’a pas d’accès sur la rue donc la clientèle qui va venir chez nous, c’est une clientèle qui sait qu’on existe et qui sait où on se situe. Parce qu’on sait que c’est compliqué de nous trouver au début.
Par contre l’aspect positif c’est que, justement, on n’a pas de clientèle de passage. Et que les personnes qui viennent, et bien c’est uniquement des personnes qui s’intéressent aux jeux vidéo. Ça va être des gens qui ne vont pas se moquer des autres, des personnes qui vont justement participer aux activités. Et qui ne vont pas juste passer parce que c’est à côté, juste pour boire une bière.

DN : C’est un effet filtre.
JB :
 Toutefois ça filtre aussi nos bénéfices, mais ce n’est pas plus mal (rires).

DN : Est-ce que vous avez eu de l’aide de près ou de loin avec la ville pour ouvrir le bar ?
JB :
 Alors pas du tout. On a eu des prêts d’honneur, qui ont été fait par la BPI mais c’est un organisme privé. Si, on a eu une aide du Grand Nancy Initiative, qui justement nous ont permis d’accéder aux prêts d’honneur. Donc : si, on a eu une aide.
On a aussi été en contact avec la mairie de Nancy et avec la préfecture, on a rencontré des personnes très sympas qui travaillaient là-bas, mais c’est plus lié aux personnes que l’on a rencontré qui avaient envie de nous aider qu’à la ville en elle-même.

DN : Est-ce que vous avez des idées d’évolutions en tête pour les prochains mois concernant l’agencement, le matériel ou autre ?
JB :
On est toujours en réflexion pour augmenter le nombre de PCs à dix, mais on l’est depuis six-huit mois. Et du coup, il y a des pour, il y a des contres. On a autant d’arguments pour les deux camps et  c’est pour ça qu’on met autant de temps à réfléchir. On essaye d’installer plus de consoles aussi, on a rajouté une PS1 et une Nintendo 64 à l’étage. Après on ne veut pas trop en mettre à l’étage, car avec le son de toutes les consoles, ça va faire beaucoup de bruit.

Une partie de l’étage.

DN : On parle de matériel et de jeu vidéo, que pensez-vous du passage à la réalité virtuelle ?
JB : Selon moi c’est beaucoup plus le côté amusement. Beaucoup de gens ne l’achètent pas parce que c’est trop cher, mais aussi parce que c’est rébarbatif.
On ne peut pas faire trop de choses globalement dessus parce qu’on a trop de contraintes. Je suis toutefois fan de la réalité virtuelle et le jour où ils arrivent à faire comme dans Sword Art Online et nous envoyé dans un jeu vidéo avec un casque, je ne vis plus sur terre (rires).

DN : Et bien merci pour cette interview très complète, bon courage pour la suite.
JB :
Merci et peut-être à bientôt au Barcraft? (rires)

 

Barcraft The Achievement
11 Boulevard Jean Jaurès 54000 Nancy
06.23.33.78.97
http://www.theachievement.fr
http://www.facebook.com/BarcraftTheAchievement/
http://www.twitter.com/The_Achievement

1 réponse

  1. Emi dit :

    Je ne connaissais que vaguement ce bar car on m’en avait parlé ( très rapidement) mais ça à vraiment l’air d’être accueillant. L’article me donne limite envie de lacer mes chaussures pour emmener des potes!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *