Émile Gallé – le magicien du verre

Il y a des personnalités qui ont su faire évoluer le monde de l’art dans le monde entier, Émile Gallé en fait parti. Né le 4 mai 1846 et décédé le 23 septembre 1904 à Nancy, il était entre autre industriel, maître verrier, ébéniste ou encore céramiste. Dans cet article, nous allons revenir sur sa jeunesse, sa vie, ses réussites et son héritage.

La jeunesse d’Émile Gallé

Émile Charles Martin Gallé est un sacré touche-à-tout. Son CV grandit de façon exponentielle en seulement quelques années. Il obtient son baccalauréat au lycée Henri Poincaré, et part ensuite apprendre l’allemand tout en poursuivant des études de minéralogie. Il continue ensuite avec les métiers du verre ainsi que la céramique. À seulement 21 ans, il rejoint la direction de la verrerie familiale en succédant à son père.

Mais il ne s’arrête pas là. Il apprend l’anglais, s’initie au soufflage de verre, obtient de solides connaissances en ébénisterie ainsi qu’en dessin. Nous sommes seulement en 1871, Émile Gallé a 25 ans, la révolution artistique est en marche.

emile-gallé

Émile Gallé

Premiers succès et couronnements

Émile Gallé reprend les activités de son père en 1877 en s’installant rue de La Garenne à Nancy. Un an plus tard, il participe à l’Exposition universelle, c’est un succès. Il obtient quatre médailles d’or, lui permettant d’atteindre une renommée internationale.

Quelques années plus tard, il se met à construire plusieurs ateliers de faïencerie, verrerie et d’ébénisterie. Cela permet à de nombreux artistes et artisans de travailler pour lui.

En 1889, Émile Gallé reçoit ses premières grandes récompenses. Il est récompensé du Grand Prix de l’Exposition Universelle. La même année, il est promu officier de la Légion d’honneur sous la présidence de Sadi Carnot. Grâce à son travail acharné depuis sa jeunesse, le maître verrier nancéien fait petit à petit son chemin vers la reconnaissance.

Il a pu marquer son empreinte dans le monde entier en s’inspirant par exemple de l’art islamique. Cela s’est notamment vu dans ses techniques de verrerie. C’est d’ailleurs avec le vase « Espoir » inspiré de ce style qu’il a remporté le Grand Prix de l’Exposition universelle en 1889.

Espoir

Le vase « Espoir »

La consécration ultime arrive à ses 54 ans, quelques années avant son décès. En 1900, deux grands prix et une médaille d’or s’ajoutent à sa collection. Sa collaboratrice, Rose Wild, verrière, également, obtient une médaille de bronze à cette même Exposition universelle.
Et la cerise sur le gâteau ? Il est élevé au grade de commandeur de la Légion d’honneur.

Décès et héritage

Émile Gallé décède le 23 septembre 1904. Il repose au cimetière de Préville, à Nancy.

La médecine de l’époque y voyait un surmenage, une neurasthénie, une pathologie pulmonaire, une anémie pernicieuse ou encore une leucémie. Les historiens plus modernes ont pu plutôt constater un empoisonnement du sang dû aux métaux lourds liés à son travail.
Malheureusement, malgré toutes ces hypothèses et toutes les possibilités, aucun diagnostic fiable à 100 % n’a pu être déclaré. Le diagnostic privilégié par la médecine restant une leucémie.

Un des plus gros héritages laissés par ce touche-à-tout, est sans aucun doute l’École de Nancy. Crée avec Victor Prouvé, Louis Majorelle, Antonin Daum et Eugène Vallin en 1901. Émile Gallé en était le président et fondateur. Victor Prouvé fut le premier successeur d’Émile Gallé après son décès en 1904.

L’héritage laissé par Émile Gallé reste, à ce jour, ancré dans la ville et dans le monde de l’art. Ses œuvres, sa manière de vivre, ses combats et ses idées politiques sont, à ce jour, considérés comme d’importants vestiges de l’histoire de la ville. Certains idéaux sont d’ailleurs assez modernes, puisque le célèbre verrier défendait les valeurs de l’écologie.

Émile Gallé

Émile Gallé en plein travail.

1 réponse

  1. 24 mai 2021

    […] Et si vous l’avez manqué, voici notre précédent article sur Emile Gallé […]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *