La plaque 1477 – son histoire et ses souvenirs

La plaque 1477 – son histoire et ses souvenirs

Vous avez sans doute déjà remarqué la plaque 1477 située 30 Grande Rue. Mais connaissez-vous son histoire ? Aujourd’hui, Découvrir Nancy va vous raconter une partie de son histoire et des souvenirs qu’elle a laissée à la ville de Nancy.

Plaque 1477

Plaque 1477 située au 30 Grande Rue.

La bataille de Nancy

Pour parler de cette plaque, nous devons d’abord parler de la bataille de Nancy. Celle-ci a eu lieu le 05 janvier 1477 à Nancy. C’était une opposition entre l’armée du duc de Bourgogne Charles le Téméraire et le duc de Lorraine René II. Cette bataille opposant 20 000 soldats pour René II et entre 6 000 et 10 000 pour Charles le Téméraire. Cela se terminera par une défaite de ce dernier.

L’origine de cette bataille est du au fait que lorsque René II accède au duché de Lorraine en 1473, Charles le Téméraire n’a qu’une envie, la posséder à sa place. Mais cela se terminera bien rapidement grâce à un contournement et une stratégie exemplaire du duc de Lorraine René II.

Plan de la bataille de Nancy

Plan de la bataille de Nancy.

Le lien avec la plaque 1477

Ce n’est que quelques jours après, que le corps méconnaissable de Charles le Téméraire fut retrouvé. La tradition raconte qu’il a été en partie dévoré par les loups. Une croix est posée pour marquer le lieu de sa mort. Cet endroit, vous le connaissez peut-être, car il s’agit de l’actuelle place de la Croix de Bourgogne.

Le corps a ensuite été déplacé de son lieu de décès à l’endroit actuel de la plaque 1477 où il fut gardé. Puis il a été inhumé à la collégiale Saint-Georges.

Les souvenirs laissés

Hormis la célèbre plaque 1477 que l’on peut retrouver au 30 Grande Rue, cette bataille a laissé d’autres souvenirs. Il y a entre autres, le fameux tableau d’Eugène Delacroix exposé au musée des beaux-arts de Nancy. Le quai de la Bataille qui évoque le souvenir des combats. Et comme symbole qui va suivre durant des années, la ville adopte l’emblème du chardon avec la devise « non inultus premor » (qui s’y frotte s’y pique).
Vous pouvez retrouver plus de détails concernant les souvenirs en cliquant sur ce lien.

Bataille de Nancy

Peinture d’Eugène Delacroix concernant la bataille de Nancy.

C’est ainsi que se conclu l’article sur la plaque 1477. Il y a eu une bonne partie sur la bataille de Nancy, mais d’un côté, cette plaque est une finalité liée à cet événement.

Pour rester dans la continuité des monuments historiques, n’hésitez pas à retrouver aussi notre article consacré à la Porte Désilles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *