Le Palais du Gouvernement – 300 ans d’histoire

Si vous vous êtes déjà baladé entre la place Carrière et le parc de la pépinière, vous n’avez pas pu rater le bâtiment situé au bout de la place, le fameux Palais du Gouvernement.
Aujourd’hui classé au patrimoine mondial de l’UNESCO (tout comme la place), le palais nous offre une histoire riche de plus de 300 ans.

Le Nouveau Louvre

Il faut remonter au temps du duc Léopold 1er de Lorraine, au début du XVIIIe siècle, pour découvrir les premières traces du palais. Le duc trouvant le Palais des ducs de Lorraine “étriqué, morne et désuet” voulu la construction d’un nouveau grandiose palais, à côté du précédent.
Malheureusement, celui-ci ne sera jamais achevé. Le duc de Lorraine se retire définitivement à Lunéville suite au décès du prince héritier. Les problèmes financiers qui arriveront par la suite auront raison de la finition du bâtiment. L’édifice sera même détruit quelques années plus tard.

Palais des ducs de Lorraine

Palais des ducs de Lorraine

Le Palais du Gouvernement

Ce n’est que par la suite que Stanislas, duc de Lorraine à partir de 1737, reprit la construction d’un palais au même endroit. Les travaux, achevés en 1753, accouchent du palais que nous connaissons aujourd’hui.
Le palais était tout d’abord la résidence du représentant du Roi de France en Lorraine (il était alors appelé Palais de l’Intendant).
À la mort de Stanislas en 1766, la Lorraine devient propriété française. Dès lors, le nouveau gouverneur de Lorraine réclama le palais, le plus important, pour y établir ses quartiers. C’est à cette époque que le palais prend le nom de Palais du Gouvernement.

Palais du Gouvernement depuis la place Carrière

Le Palais du Gouvernement visible depuis la place Carrière.

La présence militaire au palais

À partir de 1791, le palais devient régulièrement le siège de certaines divisions militaires. Il deviendra également par la suite une base stratégique lors des différentes guerres entre la France et l’Allemagne.
Temporairement, il sert de préfecture entre 1823 à 1858 à la suite de la mise à disposition du palais par la ville au département. Il accueillit durant ce temps de prestigieux invité, dont les chefs d’états Napoléon III, Louis-Philippe ou Charles X. Il reprend son usage militaire par la suite.
Le palais prend très rapidement un accent allemand durant la guerre franco-prussienne. À la fin de celle-ci et suite à la perte de l’Alsace-Moselle, la ville devient une place stratégique importante. Elle le restera jusqu’à la Seconde Guerre Mondiale.

Le palais au XXIe siècle

Le bâtiment restera une place militaire importante jusqu’à la fin du XXe siècle. Le palais est, ensuite, cédé par l’armée à la ville durant les années 2000. Depuis, des rénovations et des extensions ont permis à la ville d’en faire une place touristique, mais également un lieu d’accueil d’expositions et d’événements culturels.
Il est également placé monument historique français en 1923 et inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1893.

 

Retrouvez nos précédents articles liés à d’autres monuments de la ville juste ici.

1 réponse

  1. 26 juillet 2021

    […] Nancy. Ce complexe est, au même titre que le Palais du Gouvernement (dont nous avons déjà parlé ici), classé monument historique français depuis seulement quelques mois. Pourtant, il dispose déjà […]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *